Mali : Maliactu.net : un média unique au Mali

vue-facebook-maliactu-600x334Parfois, des commentateurs me reprochent de me prendre pour un donneur de leçons et un arbitre des élégances morales.

J’ai la faiblesse de croire que ce n’est pas exact sauf à considérer que toute appréciation sur la personne des autres serait non pas du risque voire du courage mais de l’arrogance.

 

Cette disposition négative que certains me prêtent facilite, à rebours, l’attitude inverse faite d’enthousiasme ou au moins d’adhésion forte même si cette dernière n’est pas exclusive d’un regard critique.

Mon impression est qu’il y a à Maliactu.net un ton absolument singulier et inédit sur le plan de l’information. Quand on a l’habitude de se gorger chaque jour de presse écrite, quotidiens et hebdomadaires, d’Internet, de radio et de télévision, on a dans la tête une musique, un style et un genre qui, certes, ne sont pas homogènes d’un média à l’autre mais ne se distinguent pas radicalement sur le plan de la substance et de la narration. Ce qui fait la différence, c’est davantage la place que le contenu. Plus l’apparence que le fond, plus une manière diverse d’offrir la première qu’un regard novateur sur le second.

Passer de ce registre à celui de maliactu.net, c’est changer d’univers, à tel point d’ailleurs que les médias traditionnels, sans doute pour ne pas donner trop d’importance à une démarche intellectuelle et technique qui les banalise quand elle ne les fait pas paraître légers, répugnent à y faire référence autant qu’ils le devraient.

La série d’articles de Aliou Hasseye sur l’affaire la situation au Nord du Mali, les questions qu’il pose et les précisions qu’il donne  renvoient les autres médias à un stade artisanal de l’information.

De la même manière, Ousmane Konaté, évoquant les problèmes de la société Malienne  avec un mélange de sécheresse factuelle, de détails nombreux et vérifiables et de conclusions nettes sans êtres péremptoires ni sommaires, représente un journalisme d’un autre type. Une implacable, une impitoyable rigueur, un style débarrassé de la sauce surabondante dont l’inexactitude a généralement besoin pour se dissimuler, une lucidité intellectuelle, une partialité politique clairement ou implicitement présente mais sans qu’elle vienne altérer la démonstration et la relation des faits : autant de manifestations d’une exigence qui ne se dément pas.

Ce n’est pas seulement le talent personnel de ces journalistes qui autorise une telle pratique. C’est le fait que cette dernière s’est fondée sur une perception cohérente de ce qui est important et de ce qui l’est moins ou pas du tout.

Maliactu.net ne retient l’intime et le quotidien que s’ils sont de nature à éclairer les grands mouvements de l’action politique, économique ou financière. 

C’est sans doute dans ce domaine que le site révèle le plus remarquablement sa singularité et « ringardise » les autres modes d’informer. En effet, il s’attache prioritairement à mettre au jour les dépendances politiques, économiques ou financières qui « plombent » un être, entravent un pouvoir ou délégitiment une aura usurpée.

La focalisation sur ces mécanismes fondamentaux, d’une part permet un journalisme de la réalité et de la preuve éventuelle, et d’autre part crée des polémiques dont aucune n’est gratuite, en tout cas injustifiable.

Maliactu.net trop peu connu, trop peu cité. Pas seulement à cause de cette répugnance à illustrer un concurrent trop bon mais parce que Salif Diarrah et son équipe – quels que soient leurs motifs – brisent des connivences et abolissent des silences.

 

Qu’on aime ou non Salif DIARRAH, qu’on trouve le questionnement et les analyses de maliactu.net déplacés ou nécessaires, cette qualité et cette exigence d’enquête, cette révolution Malienne dans l’information doivent être soutenues et favorisées.

On n’a jamais trop de démocratie.

Mamadou Makadji

(c) maliactu.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s